La fougère arborescente - ile de la Réunion

photos de l'île de la réunion, informations touristiques, randonnées, plus de 1000 photos en ligne. Ce site vous permettra d'effectuer UN VOYAGE VIRTUEL A L'ILE DE LA REUNION - Bonne visite.  Votez   Aidez-nous !  Click here for english version of this site   ---   Cliquez ici pour la version anglaise de ce site

 

CULTURE > Dossiers de l'île de la Réunion > La fougère arborescente

 (Message posté sur notre liste de discussion par un de nos membres)

 

  La fougère arborescente

Notre île présente une très grande richesse en fougères. Plus de 225 espèces sont connues alors que l'île soeur n'en compte qu'environ 160. Ce chiffre est énorme quand on sait que l'ensemble du territoire des États Unis n'en comporte que 250 espèces. Parmi celles-ci, la fougère arborescente ou " fanjan " est la plus spectaculaire de nos forêts tropicales humides. Elles sont particulièrement abondante en altitude et constitue de véritables paysages forestiers. Elles peuvent dépasser deux mètres ; ses feuilles se développent tout en haut de la plante en formant comme des baleines d'un parasol d'un vert tendre. Mais avant d'arriver à ce stade, ces feuilles passent par une étape où les coeurs sont enroulés. On les appelle " crosse de fougère ". Comme toutes ces espèces, elles se reproduisent par leurs spores.

Son tronc noir, tout droit est constitué de racines aériennes chevelues, peu développées chez la fougère mâle, mais très épaisse chez l'espèce femelle. C'est donc dans le tronc de ces fougères femelles que les créoles tailleront des pots de fleurs pour leur jardin. Ceux-ci sont très utilisés pour la culture de toutes sortes de fleurs, plantes vertes, et en
particulier les orchidées. La paroi perméable de ces pots évite la stagnation de l'eau tout en y retenant une quantité appréciable suffisante pour maintenir une fraîcheur constante aux plantes. C'est pourquoi, les créoles préfèrent planter leurs végétaux qu'ils désirent mettre dans leur maison, dans ces " fanjans ". L'aération des plantes dans ceux-ci y est excellente. On récupère des bouts de troncs chevelus pour le marcottage des plantes.

Le touriste arrivant dans l'île, et voyant ce genre de pots dans une cour, vu sa grosseur ne pense pas un seul instant que celui-ci provient de cet arbre de nos forêts humides. Il faut par conséquent, le lui expliquer.

Sous quelle varangue réunionnaise, parmi les meubles créoles, n'y a-t-il pas ces " fanjans " avec une plante verte dedans, qui généralement est le " capillaire ".

Je terminerai par un écrit de A. Billard : " De toutes les plantes qui croissent dans ces forêts, la plus remarquable est peut-être la grande fougère, que l'on prend à quelque distance pour un véritable palmier.     Chantal .L.

 

N'oubliez pas de laisser votre avis sur ce site dans le livre d'Or  -  Voir plus de photos d'endormi

Pour vous abonner à notre liste de discussion, cliquez ici. Merci par avance pour votre soutien et vos critiques.

Retour

Capturé par MemoWeb à partir de http://perso.wanadoo.fr/daniel.lacouture/Divers/Dossiers_Nature/Divers_Discussion_Dossier_026.htm  le 02/10/03