les richesses de l'île aux trésors : le sucre

photos de l'île de la réunion, informations touristiques, randonnées, plus de 1000 photos en ligne. Ce site vous permettra d'effectuer UN VOYAGE VIRTUEL A L'ILE DE LA REUNION - Bonne visite.  Votez   Aidez-nous !  Click here for english version of this site   ---   Cliquez ici pour la version anglaise de ce site

 

CULTURE > Une des richesses de l'île

 (Message posté sur notre liste de discussion par un de nos membres)

 

Une des richesses de l'île


On va parler d'un produit pharmaceutique d'origine indienne : le sucre. Il était utilisé en pharmacie à cause de sa rareté, le miel tenant lieu d'édulcorant pour les besoins quotidiens.
Il fut introduit en Grèce au Ier siècle après Jésus-Christ sous le terme sakkaron, il devint en latin saccharum.
Les Arabes développèrent la culture de la canne à sucre en Egypte, puis en Andalousie et en Sicile. De là le produit était exporté en Italie où il se répandit sous le nom de zucchero.
Dès 1665, les premiers voyageurs recommandaient de la cultiver dans l'île. Mais elle se développa réellement que vers 1775, et c'est la famille Desbassayns qui s'y intéressa vraiment.
Voyons donc le rendement de ce produit. De nos jours, chaque français consomme plus de 40 kg de sucre par an (moyenne nationale) soit presque le double de la moyenne mondiale. En 1900 la consommation n'était que de 5,1 Kg par habitant de la planète.
La production mondiale est de l'ordre de 90 Millions de tonnes dont 60% proviennent de la canne et 40% de la betterave, produit par 110 pays.
Les principaux pays producteurs sont par ordre décroissant pour la canne : le Brésil, Cuba, l'Inde, l'Australie, le Mexique.
Pour la betterave : la Russie, la France Métropolitaine, l'Allemagne, les Etats-Unis, la Pologne.
Progression de la production de la Réunion.
Vers 1668 introduction des premières cannes en provenance de Madagascar.
En 1815, exportation de 21 tonnes de sucre.
En 1826, 5 000 tonnes
En 1860, 74 000 tonnes
En 1892, 38 000 tonnes
De 1920 à 1930, 30 000 à 60 000 tonnes.
En 1940, 110 000 tonnes
En 1944, 13 000 tonnes
En 1951, 130 000 tonnes
En 1961, 262 000 tonnes
Depuis, la moyenne oscille autour de 250 000 tonnes.       Chantal L.

 

Retour

Capturé par MemoWeb à partir de http://perso.wanadoo.fr/daniel.lacouture/Divers/Dossiers_Nature/culture_nature_021.htm  le 02/10/03