les croix de dieu accrochés à la falaise photo térrible accident

photos de l'île de la réunion, informations touristiques, randonnées, plus de 1000 photos en ligne. Ce site vous permettra d'effectuer UN VOYAGE VIRTUEL A L'ILE DE LA REUNION - Bonne visite.  Votez   Aidez-nous !  Click here for english version of this site   ---   Cliquez ici pour la version anglaise de ce site

 

CULTURE > Coutumes de l'île de la Réunion > Ces croix accrochées ...

 (Message posté sur notre liste de discussion par un de nos membres)

 

  Ces croix accrochées à la falaise

 

  


Vous tes touristes qui avez les yeux un peu partout pour découvrir notre île intense, la beauté des paysages, vous rencontrerez sur la route de Saint-Paul et qui monte à Plateau Cailloux, une multitude de croix blanches accrochées à la falaise le long de la route qui monte en virages vers le Guillaume. Beaucoup de gens nous demandent, à nous autres réunionnais, pourquoi ces croix ?
Il s'agit d'un fait divers : un accident. C'était en 1957 (le 10/11). Des excursionnistes avaient loué un car. Celui-ci, à deux pas de la ville, et dans la descente a manqué son virage et s'est écrasé à 60 mètres plus bas. Horreur !!!
Il y eut beaucoup de victimes 26 morts et 12 blessés… Cela s'est passé probablement à la suite d'une rupture de freins. Les journaux de l'époque racontaient que des voyageurs ont eu la présence d'esprit de sauter avant, mais malheureusement, ils atterrirent sur le toit du car, soit en se tuant eux aussi, ou en se brisant soit membres, vertèbres…
Le bruit que fit cette catastrophe alerta les Saint-Paulois, et ce fut un attroupement. Les secours s'organisèrent du mieux que possible et en ce temps, pas d'hôpital à Saint-Paul, le plus près était celui de Saint-Denis.
Un témoin raconta : " Dessus, dessous et à l'intérieur ce n'était que des corps mutilés broyés, sanglants. Par exemple on retrouva la tête d'une femme suspendue à un arbre, d'autres accrochés aussi à la végétation ou à un rocher. Certains blessés décèderont plus tard à l'hôpital.
Après cette catastrophe, on fit des collectes pour aider des dizaines de familles marquées par la douleur et aussi privées de leur soutien.
On connaît la générosité du réunionnais, il ne reste jamais indifférent à la misère des autres. Cet appel sera donc entendu et parait-il qu'on aura récolté 164 900 F (CFA) le premier jour de la collecte. Moins d'une semaine après, le million était dépassé largement. Neuf jours après, le journal de l'île publiait que les deux millions étaient dépassés. Le 26 novembre, on suivait toujours cette affaire terrible et le journal publiait les comptes : plus de 4 millions de francs (CFA) tel était le sympathique bilan de l'élan de solidarité.
Aussi depuis, on posa des croix blanches à cet endroit, en témoignage de ce terrible accident, et la famille malgré le temps passé, voit toujours inconsciemment leurs proches accrochés à un arbre, tant elle a été marquée.            Chantal L.

 

 

Retour

Capturé par MemoWeb à partir de http://perso.wanadoo.fr/daniel.lacouture/Divers/Dossiers_histoire_coutumes/histoire_coutume_024.htm  le 02/10/03