notre dame du sacré-coeur eglise des colimaçons religion catholique

photos de l'île de la réunion, informations touristiques, randonnées, plus de 1000 photos en ligne. Ce site vous permettra d'effectuer UN VOYAGE VIRTUEL A L'ILE DE LA REUNION - Bonne visite.  Votez   Aidez-nous !  Click here for english version of this site   ---   Cliquez ici pour la version anglaise de ce site

 

CULTURE > Coutumes de la Réunion > L'église des Colimaçons

 (Message posté sur notre liste de discussion par un de nos membres)

 

  L'église des Colimaçons : Notre-Dame du Sacré-Coeur


Après avoir bâti le Domaine des Colimaçons avec ses deux tourelles, la famille Desbassayns avait besoin d'une aide pour son exploitation. Charles, fils de Henri Paulin Panon-Desbassayns installe le jeune Marquis Sosthènes de Chateauvieux qui améliore le rendement de l'usine aux Colimaçons. Ce jeune Marquis épousa plus tard la petite-fille de Madame Ombline Desbassayns et acheta ce Domaine.
Il y avait dans cette localité, à l'époque une petite chapelle déjà consacrée au Sacré Cœur, mais Sosthènes de Chateauvieux voulait d'une véritable église et pas n'importe laquelle. Il décida en 1860 la construction d'une véritable église sur un terre-plein aménagé en contrebas et ce n'est que le 3 juillet 1868 que " la première pierre " fut bénite puis placée par Mgr Maupoint. La consécration de l'église eut lieu avant la pose, et c'est pour cette raison que j'ai mis entre guillemets !!!
Toute la famille participa à l'érection de cet édifice assistée de 4 ouvriers et des voisins. Pour l'édification de ce lieu de culte, le Marquis avait réservé les plus belles pierres du jardin, quand il bâtit les dépendances de son Domaine, pour y jucher l'église.
Les travaux s'étaleront sur 15 années et il fut à la fois maître d'ouvrage, architecte, maître maçon, sculpteur etc…bailleur de fonds.
L'église est construite suivant un plan en forme de croix latine, ce qui la rapproche plus des constructions métropolitaines que créoles. Elle est couverte de voûtes en bois sur croisée d'ogives. Le chœur est percé de baies étroites pourvues de vitraux. A force de ténacité, le rêve était devenu réalité.
Le Marquis était un Bourguignon, natif des environs de Paray le Monial, où le Sacré Cœur était apparu à Sainte Marguerite Marie. Sa famille, très pieuse avait elle-même largement contribué à la construction de l'église de leur village en Métropole. Rien d'étonnant à ce que celui-ci ait eut à son tour l'idée de bâtir une église à Colimaçons et qu'il l'ait dédiée au Sacré Cœur.
En 1885, au décès du Marquis, on l'inhuma dans son église.
En 1920 on devait fêter l'anniversaire des apparitions de Paray le Monial, et de là vint l'idée du pèlerinage au Sacré Cœur lors d'une visite de l'Evêque à Colimaçons.
L'esplanade de l'église permet de découvrir une vue panoramique sur la côte ouest. Cette vue est encore plus belle du clocher !
L'église fut restaurée en 1993-1994.           Chantal L.

 

 

Retour

Capturé par MemoWeb à partir de http://perso.wanadoo.fr/daniel.lacouture/Divers/Dossiers_histoire_coutumes/histoire_coutume_032.htm  le 02/10/03