apparition de la vierge marie pélérinage notre dame de la salette saint-leu

photos de l'île de la réunion, informations touristiques, randonnées, plus de 1000 photos en ligne. Ce site vous permettra d'effectuer UN VOYAGE VIRTUEL A L'ILE DE LA REUNION - Bonne visite.  Votez   Aidez-nous !  Click here for english version of this site   ---   Cliquez ici pour la version anglaise de ce site

 

CULTURE > Les manifestations de l'île Réunion > La Salette 

 (Message posté sur notre liste de discussion par un de nos membres)

 

  Une fête religieuse qui se tient à Saint-Leu : la Salette

   
C'est à Saint-Leu que se déroule ce pèlerinage tous les ans le 19 septembre. Et pourquoi à Saint-Leu, alors que l'apparition a eu lieu dans l'Isère près de Corps ?
Le Père Sayssac avait été ordonné prêtre le 19 septembre 1846, jour de l'apparition dans les Alpes à deux jeunes bergers : Maximin et Mélanie. Aussi, ce curé, a-t-il toujours gardé une grande confiance et une dévotion toute particulière à Notre-Dame. Il était donc en fonction à Saint-Leu, quand une épidémie de choléra se développa dans l'île et commençait à se répandre sur toute la côte en avril et mai 1859. Comment était-elle arrivée dans notre île ? Un navire en provenance de la côte orientale de l'Afrique était en rade de Saint-Denis. Déjà, on dénombrait plusieurs morts à bord. La venue d'un cyclone pressa le Capitaine qui obtint l'autorisation de débarquer d'urgence les engagés. Et voilà, quelques jours plus tard le choléra se répandait sur Saint-Denis. Des gens mourraient par centaines et le fléau se propageait sur plusieurs communes Cette épidémie s'attaqua au Port, à la Possession, à Saint-Paul…
C'est là, le 10 avril que le curé de la paroisse promit solennellement de faire ériger une chapelle à la Salette si sa paroisse était épargnée. Le but de cette promesse était de préserver ses paroissiens de ce fléau. La joie des fidèles fut au comble lorsque cette intention fut connue.
L'épidémie se propagea jusqu'à Saint-Louis, les habitants de Saint-Leu étaient dans la consternation voyant que le fléau avait épargné leur commune.
Monseigneur Maupoint approuva l'érection de la chapelle. L'épidémie s'arrêta nette aux limites de la commune, car comme je vous le disais, on n'avait pas recensé de ports dans Saint-Leu, mais il y en avait à Saint-Paul, et à Saint-Louis !! (Trois-Bassins et l'Etang-Salé n'étaient pas encore en commune).
On se mit tous à l'œuvre car le choléra disparut de notre île. Riches et pauvres ont donné de leur temps, mais aussi des Mauriciens, pour accomplir cette promesse.
Grâce fut rendue à notre Protectrice, car encore une fois, on ne recensa pas un seul mort à Saint-Leu.
La chapelle fut bénie le jour de l'anniversaire de l'apparition en 1859 et depuis, le pèlerinage dans cette ville a lieu tous les 19 septembre, et le point d'orgue de celui-ci est une messe solennelle présidée par Monseigneur l'Évêque.
Depuis quelques années, une fête commerciale s'est greffée sur le côté religieux de cette manifestation, entraînant un plan spécial de circulation, tant ces festivités drainent une population. Bientôt, parait-il, une route dite : " des Tamarins " devrait dégorger cette ville.         Chantal L.

 

 

Retour

Capturé par MemoWeb à partir de http://perso.wanadoo.fr/daniel.lacouture/Divers/manifestation/divers_manif_006.htm  le 02/10/03