société vie la vie vie à ile réunion créole

photos de l'île de la réunion, informations touristiques, randonnées, plus de 1000 photos en ligne. Ce site vous permettra d'effectuer UN VOYAGE VIRTUEL A L'ILE DE LA REUNION - Bonne visite.  Votez   Aidez-nous !  Click here for english version of this site   ---   Cliquez ici pour la version anglaise de ce site

 

DIVERS > Avis sur la société ou vie à la Réunion > Avis de J.B.

 (Message posté sur notre liste de discussion par un de nos membres)

 

Avis de J. B.

 

"Vois tu, la Réunion est pluriculturelles, mais aussi microclimatique, multiéthniques, intemporelles, radieuse et sereine, parfois furieuse et angoissante, troublante aussi ...En bref indéfinissable .

 

Certains diront que le port (une de nos ville) et le chaudron, banlieu de St Denis, sont les points chauds de l'ile, les quartiers difficiles. 

Ce n'est qu'une vue de l'esprit, esprit malheureusement de plus en plus empreint de la mentalité métropolitaine. 

 

On dit Zoreille ici, et ça n'a aucun sens raciste.

Zoreille, malbar, chinois, cafre ... j'en passe d'autres. Tous ces appellations raciales mettent les points sur les I. Un gros zoreille blanc ou un gros blanc de zoreille, c'est pas pareil et on est tous vite rancardés sur l'attitude à adopter, les rites, les us et coutumes. 

Mais point d'amertumes ou de racisme. Chacun a ses repères, ses quartiers, sa façon de vivre. 

Et tout cela s'harmonise malgré une société qui va de plus en plus vite dans la consommation, la production, les embouteillages. 

 

La Réunion, par rapport à la métropole avait un retard économico-social énorme à rattraper, et elle la fait moins vite que les Antilles, elles mêmes étant depuis fort longtemps déjà ouvertes au tourisme. 

 

C'est une immense chance pour les réunionnais d'avoir dû compter que sur eux même, culturellement.  (......)

 

La Réunion s'est adaptée doucement aux progrès venus de métropole, et celui ci s'intègre à la culture, bien que les grandes surfaces et leurs chariots de gadgets apparaissent de partout, avec crédits et autres piéges économiques.

 

Puis vient la notion de bas et de haut :

      - En bas, çà court, çà crie, çà bouchonne, çà achète, ça bosse, ça râle. C'est le terrain économique ;

      - En haut, c'est la campagne, très rural, la famille, le carri, les fêtes du samedi soir, mariage, baptême ...

        puis les sorties dominicales dans les bois.

        Des dizaines, voire des centaines de gens installés le long des routes ou sentiers, avec tentes, 

        marmites et marmailles. C'est folklore, du vrai, pas du pipot.

 

Puis, l'intérieur de l'île, les cirques: Quatrième dimension, saut dans le temps, notre passé de métropolitain, le présent des gens des hauts. 

Cuisine au feu de bois, des heures de marches sur des sentiers difficiles mais magnifiques, du temps pour vivre, du calme pour s'apaiser. 

 

Voilà un petit tour de la Réunion version JB, où tu passes de la plage à la montagne en quelques heures, et si tu retournes à la plage, de l'autre côté, ce ne sont plus les mêmes paysages, ni les même gens, ni les même gestes, mais tout y reste grandiose, paradoxal, contrairement pareil. C'est la Réunion.

 

Il y a effectivement 40 % de Chômeurs ici, mais beaucoup d'entre eux bossent quand même, au black. Avec le Rémi c'est peut être pas plus mal. 40 % C'est un chiffre politique. Être déclaré peut aussi vouloir dire ici ne plus être libre, et la liberté à la Réunion a une valeur certainement plus appréciée qu'en métropole. Quand aux mauriciens et aux malgaches, ils trouvent ici du travail, mais à quel prix. Pour quels travaux. Cela reste toutefois marginal, et participe à l'esprit d'ouverture qu'est ce peuple perdu dans l'océan indien, oublié longtemps des "français" mais pas perdu pour tout le monde.

 

Si tu viens ici, dans la joie et la bonne humeur, tu ne le regretteras pas. C'est un autre regard que je pose sur les gens depuis, mais aussi sur le monde et notre place à tous. La réunion, c'est une maquette grandeur nature, un bac à sable pour adulte, de balades sans fins, une météo clémente aux rageuses colères, un volcan aussi docile que spectaculaire, des plantes aux milles parfums, des goûts et des couleurs surprenantes.

Tout pour y être bien ... et le mal s'il s'y trouve, est réservé à celui qui le réclame. 

Partage oblige ... toi d'abord, je t'en prie ...si, si j'insiste.

 

Pour conclure je rentre bientôt au pays, en "FRANCE", après avoir récolté les fruits réunionnais, je retourne voir ce que vous avez fait de nos racines. Si elles ne sont pas trop bétonnées. Sourire.

  J.B.

 

Cette rubrique vous appartient ! Vous souhaitez réagir sur ce thème ? Quel est votre avis ? Écrivez-nous.  Cliquez ici pour nous envoyer votre réaction. Elle sera peut être intégrée au site !

 

Pour avoir des informations et vous abonner à notre liste de discussion gratuite, c'est très simple ! Cliquez vite ici !

N'oubliez pas de laisser votre avis sur ce site dans le livre d'Or  -  Merci par avance pour votre soutien et vos critiques.

Retour

Capturé par MemoWeb à partir de http://perso.wanadoo.fr/daniel.lacouture/Divers/societe_avis_divers/Divers_Discussion_Societe_001.htm  le 02/10/03