Randonnée du Trou de Fer à l'île de la Réunion

photos de l'île de la réunion, informations touristiques, randonnées, plus de 1000 photos en ligne. Ce site vous permettra d'effectuer UN VOYAGE VIRTUEL A L'ILE DE LA REUNION - Bonne visite.  Votez   Aidez-nous !  Click here for english version of this site   ---   Cliquez ici pour la version anglaise de ce site

 

DIVERS > Sentiers et paysages de l'île Réunion > Trou de Fer (cirques)

 (Message posté sur notre liste de discussion par un de nos membres)

 

 "Je vous propose, non pas une balade, mais une randonnée qui ne s'adresse pas à la petite famille pépère mais qui a l'habitude de marcher, voire de crapahuter. C'est assez physique, relativement humide mais très tonifiant.

 

Le Trou de Fer

 

Il faut aussi se lever de très bonne heure car le Trou de Fer est dans un des coins de l'île où il pleut le plus. On a relevé jusqu'à 12 mètres de pluie par an, dans ce coin qui est très proche de Takamaka. Donc, il y a

très souvent des nuages et ça gâche un peu le paysage et la vue finale quand on ne voit rien.

 

Il faut commencer la marche dès le lever du jour, soit vers 6h30 maxi, en cette période de l'année. Comptez deux bonnes heures de route de Saint-Denis ou de Saint Pierre, à titre d'exemple. 

Faites donc votre planning vous-mêmes. Ca fait se lever vers les trois du mat', ça, le temps de se débarbouiller, de se mettre en route, tout ça...

 

Je vous avais dit que c'est tonifiant...

 

Rendez-vous au gîte de Belouve :

 

 

A partir de la Plaine des Palmistes, il y a deux accès. Soit en venant de la Plaine des Cafres, dans les virages qui

descendent, prenez la direction de la Petite Plaine, soit en venant de Saint Benoît, prenez la direction du Bras des Calumets (il me semble, il faudra que je vérifie...).

Ces deux routes sont en fait une seule et même, on la prend soit par un bout, soit par l'autre. Puis, prenez la Route Forestière de Bébour-Bélouve, jusqu'au bout. 

Elle fait une dizaine de kilomètres. Elle traverse alternativement des forets de cryptomerias communs, des plaines, des pâturages, puis la foret primaire, encore des forets de conifères, encore de la foret primaire et toute une kyrielle de kiosques à pique-nique. 

On y traverse aussi des champs d'arômes à rendre verte de rage ma grand-mère qui s'extasie devant son petit bouquet d'arôme depuis trente ans, dans sa banlieue parisienne cossue, des pieds de goyaviers, enfin le bonheur. 

 

Après avoir tournicoté un bon moment, on arrive au parking du gîte. Là, tout le monde descend, et en route pour le gîte, à patte (ah, bah, faut bien s'y mettre, non ?) et pour trouver le entier du Trou de Fer. Et c'est parti, mon kiki !

 

Prévoyez un casse-croûte que je vous conseille de prendre au moment où l'on rentre dans une forêt de conifères, là où le sentier quitte un bout de route forestière pour s'enfoncer de nouveau dans l'épaisseur du bois.

D'abord, il y a une poubelle où vous pourrez déposer vos cochonneries, sacs plastiques et compagnie, et surtout, il y a tout un tas de petits oiseaux, genre mésange, qui viennent picorer votre sandwich, jusque dans

votre main. C'est rigolo et sympa comme tout. Sont culottés quand même.

 

Après, les choses sérieuses commencent. Il vous reste une bonne heure heure et demie de marche dans des sentiers bien balisés par l'ONF (Saint ONF, quel boulot, ils font, non vraiment...) mais quand même assez ardus,

physiques, quoi. 

 

Prenez la direction du Point de Vue à 60 mètres (mais au bout, hein, à la fin), et là, ouvrez grand vos quinquets.

 

Retour par le même chemin.

 

 

Je récapitule donc :

 

sur trois catégories principales de chemins de randonnées (Facile, Amateur, et Marcheur chevronné), c'est une marche Amateur (y'a plus dur mais il y a aussi plus facile).

Temps de marche : 3 à 4 heures.

Equipement : chaussures de marches (faut pas avoir peur de les mouiller), sac à dos avec vêtements de pluie légers, genre Kway. contenant casse-croûte, eau, barres vitaminées pour les coups de barre. Short ou

pantalon long léger (il faut chaud, même en hiver).

Avant de partir ; un bon petit déjeuner avec des tartines de pains pour les sucres lents, vous en aurez besoin, des fruits frais, des céréales...

 

NB : Le gîte de Belouve est un point de départ de sentiers de randonnées sur Salazie, la Plaine des Citrons. Ca vaut le coup de le louer pour une ou deux nuits de façon à partir dès potron minet, sans se farcir la route

avant et pouvoir faire plusieurs randos sympas.

A vos sacs.....  P. A.

 

Découvrir la forêt de Bélouve en photo   -   A lire : D' Hell-Bourg au Gîte de Bélouve

 

N'oubliez pas de laisser votre avis sur ce site dans le livre d'Or

Pour vous abonner à notre liste de discussion, cliquez ici. Merci par avance pour votre soutien et vos critiques.

Retour

Capturé par MemoWeb à partir de http://perso.wanadoo.fr/daniel.lacouture/Divers/visite_guidee/Divers_Discussion_Sentier_006.htm  le 02/10/03